À propos de Sophie Roscheck

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Sophie Roscheck a créé 61 entrées de blog.

Live – CSI 3* CAGNES-SUR-MER @GrandPrixReplay

Live – CSI 3* CAGNES-SUR-MER @GrandPrixReplay2018-04-05T17:42:27+02:00

DRESSAGE – ISABELL WERTH A FAIT SON CHOIX POUR PARIS @Grand Prix Replay

Jeudi 05 avril - 15h52 | Lucas Tracol ISABELL WERTH A FAIT SON CHOIX POUR PARIS Alors qu’elle hésitait encore quant au choix de sa monture pour la finale de Coupe du monde de dressage, Isabell Werth semble avoir finalement tranché. Si son coeur balançait jusqu’alors entre Emilio 107 et Weihegold, l’Allemande a finalement choisi - sans trop de surprise - de faire le voyage avec sa fille Don Schufro. Pour rappel, la numéro un mondiale et archi favorite pour cette finale avait déjà soulevé le trophée l’an passé à Omaha, grâce à sa jument de treize ans. Revivez la Libre qui les a menées à la victoire ci-dessous. La liste complète des couples en lice pour la finale de la Coupe du monde de dressage est disponible ici.

DRESSAGE – ISABELL WERTH A FAIT SON CHOIX POUR PARIS @Grand Prix Replay2018-04-05T17:36:01+02:00

LA LISTE DÉFINITIVE DES FINALISTES DES COUPES DU MONDE DÉVOILÉE @GrandPrixReplay

Jeudi 05 avril – 10h44 | Lucas Tracol (avec communiqué) LA LISTE DÉFINITIVE DES FINALISTES DES COUPES DU MONDE DÉVOILÉE La Fédération Équestre Internationale a définitivement validé les engagements des trente-huit finalistes de la Coupe du monde Longines FEI de saut d’obstacles et des dix-sept finalistes de la Coupe du monde FEI de dressage. Les tenants du titre dans chacune des disciplines, McLain Ward pour le saut d’obstacles et Isabell Werth pour le dressage, seront à Paris la semaine prochaine pour tenter de conserver leur trophée. […]

LA LISTE DÉFINITIVE DES FINALISTES DES COUPES DU MONDE DÉVOILÉE @GrandPrixReplay2018-04-14T11:42:14+02:00

All-In, performance dans le sang – @Sillon Belge

 Par PB Chevaux | Publié le 27/03/2018 à 10:28 La réussite étant une valeur qui se partage entre générations, c’est un deuxième produit de Kashmir van Schuttershof qui va briller sous nos projecteurs aujourd’hui. Et à Rêveur de Hurtebise, qui fut le premier, de dire : « Je contemple les jeunes et ils observent mon expérience. » Les géniteurs du gratin du saut d’obstacles actuel se succèdent donc dans notre série de portraits de chevaux belges qui se mettent en évidence au niveau mondial. H&M All-In All-In, né SBS en 2006, a vu le jour aux Pays-Bas à Rijsbergen, plus précisément chez Bas Huybregts. Son père, Kashmir van Schuttershof se classe actuellement parmi les 10 meilleurs géniteurs de chevaux de saut d’obstacles du monde, après avoir acquis ses plus beaux succès sportifs sous la selle de Philippe Le Jeune. La jument Fortune, mère de All-In, a donné d’excellents sauteurs avec des étalons tels que Voilà DKZ, Echo van het Neerenbosch et VDL Glasgow van het Merelsnest. En résumé : All-In a la performance dans le sang. Une ascension fulgurante En 2017, H&M All-In obtint le titre de Champion d’Europe à Göteborg avec son cavalier suédois Peder Fredricson. Après la remise des médailles, Fredricson déclara tout simplement que son cheval méritait « sa » médaille. L’année précédente fut effectivement une année inoubliable pour le duo, qui débuta en février avec l’obtention du titre « Cheval de l’année » en Suède, suite à leur médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, qui fut précédée par un grand nombre de victoires et places d’honneur dans des épreuves prestigieuses. Avant de devenir le cheval du champion suédois, H&M All-In travaillait avec Nicola Philippaerts qui le décrit comme le meilleur cheval qu’il ait monté. C’est d’ailleurs sous la selle de Philippaerts que Peder Fredricson découvrit son futur champion lors des Championnats du monde pour jeunes chevaux de 7 ans au Haras Zangersheide. Pour Fredricson, le hongre bai se présente comme un cheval né pour le saut d’obstacles, ce qu’il confirme avec verve jusqu’à ce jour. […]

All-In, performance dans le sang – @Sillon Belge2018-04-14T11:42:55+02:00

J-14 AVANT LE COUP D’ENVOI DES FINALES DE COUPE DU MONDE @GrandPrixReplay

Ce matin à l’AccorHotels Arena de Paris, la presse a été accueillie à la conférence de lancement des finales de Coupe du monde Longines de saut d’obstacles et de dressage. À quatorze jours du coup d’envoi de l’évènement, chaque acteur de ce rendez-vous a affiché ses ambitions et son enthousiasme. Directrice des évènements équestres pour GL Events, Sylvie Robert s'est dite émue à l'idée de revoir des chevaux concourir dans l'enceinte de Bercy. Crédit : Scoopdyga Le compte à rebours s’emballe, les chevaux s’apprêtent à réinvestir l’AccorHotels Arena de Paris dans une poignée de jours. En présence notamment de Sylvie Robert, directrice des évènements équestres pour GL Events, de Jean-François Martins, adjoint à la Maire de Paris, chargé de toutes les questions relatives au sport, au tourisme, aux Jeux olympiques et paralympiques, ou encore d’Isabell Werth, numéro un mondiale de dressage et tenante du titre, la presse était invitée ce matin à la conférence de lancement des finales de Coupe du monde. Dans un lieu où “se sont écrites quelques-unes des plus belles pages de notre discipline” comme l’a rappelé Sylvie Robert, les finales de Coupe du monde feront leur retour en France, quatre ans après l’édition lyonnaise. La directrice des évènements équestres de GL Events n’a par ailleurs pas manqué de rendre hommage à Jacinte Giscard d’Estaing, à qui elle a dédié ces finales. Décédée en janvier dernier, la fille de Valéry Giscard d’Estaing a été à l’origine du jumping de Bercy et en a tenu les rênes pendant dix-neuf ans. Dans deux semaines, quatre-cent chevaux seront au rendez-vous, et seront logés dans les jardins de Bercy. “Un vrai challenge technique et logistique au cœur de Paris, dans un contexte sécuritaire actuel compliqué”, a noté Sylvie Robert. Jean-François Martins n’a quant à lui pas caché l’enthousiasme de la Mairie de Paris à l’idée d’accueillir un tel évènement dans la capitale française. Cela représente “un défi et un honneur pour Paris d’accueillir le meilleur du sport dans chaque discipline”, a-t-il notamment souligné. News Grand Prix Replay

J-14 AVANT LE COUP D’ENVOI DES FINALES DE COUPE DU MONDE @GrandPrixReplay2018-03-29T13:52:38+02:00

DRESSAGE – FINALES CDM : LA LISTE DES ENGAGÉS @GrandPrixReplay

La liste des cavaliers engagés pour la finale de la Coupe du Monde de dressage qui se déroulera dans quinze jours à l’AccorHotels Arena de Bercy est connue. Si un seul tricolore, Ludovic Henry aux rênes d'After You, disputera cette ultime étape, le public retrouvera également sur le carré quelques uns des meilleurs dresseurs internationaux, à l’instar tout d’abord des amazones allemandes : Isabell Werth qui défendra son titre juchée sur Weihegold OLD ou Emilio 107, Dorothée Schneider engagée avec Sammy Davis JR ou encore Jessica Von Bredow-Werndl aux commandes de Unee BB. Le Suédois Patrik Kittel tentera sa chance avec Deja tandis que le maître Néerlandais Edward Gal présentera Glock’s Zonik NOP. La meilleure dresseuse américaine, Laura Graves, comptera quant à elle sur son bon Verdades. À noter que les Phillipines seront représentées pour la première fois grâce Ellesse Tzinberg et son Triviant 2. Retrouvez la liste complète des engagés ci-dessous. Liste des engagés

DRESSAGE – FINALES CDM : LA LISTE DES ENGAGÉS @GrandPrixReplay2018-03-29T13:48:52+02:00

COMPLET – CEYLOR LAN RENOUE AVEC LA COMPÉTITION @GrandPrixReplay

Après avoir passé un an loin des terrains de concours suite à une blessure, Ceylor LAN, la monture olympique de la Britannique Kitty King à Rio en 2016, reprend du service. La dernière apparition du hongre en compétition datait du CIC 3* de Belton Park, fin mars 2017, où il avait empoché la sixième place. Sa cavalière Kitty King et ses propriétaires Jacqueline Owen, Diana Brown et Samantha Wilson, avait annoncé quelques temps plus tard que Ceylor LAN, blessé, se retirait provisoirement de la compétition. Suspectant que l’équidé se soit cogné au pré ou à l’entrainement, Kitty King avait déclaré qu’une certaine chaleur se dégageait de l’une des jambes du hongre, mais que celui-ci après « quelques semaines de repos » devrait s’être totalement remis. Finalement, Ceylor Lan n’avait plus pris part à aucune épreuve de la saison. Le bai de onze ans, surnommé « Sprout » a finalement signé son retour dimanche, lors du concours complet local de Gatcombe Park au Royaume Uni, où il s’est classé quatrième des épreuves intermédiaires. ''Je suis tellement reconnaissante d’avoir réussi ce concours et de finir dans les premiers du classement. J’ai été un peu déçue par ma note en dressage, mais il a ensuite très bien sauté et je l’ai juste laissé courir tranquillement sur le cross afin qu’il puisse trouver son propre rythme. Il n’a pas oublié comment faire et c’est super de l’avoir de nouveau.'' s’est exprimée Kitty King pour Horse&Hound. Lire les News Grand Prix Replay

COMPLET – CEYLOR LAN RENOUE AVEC LA COMPÉTITION @GrandPrixReplay2018-03-29T13:35:26+02:00

INGMAR DE VOS CANDIDAT À SA PROPRE SUCCESSION @GrandPrixReplay

Comme on pouvait l’imaginer, Ingmar de Vos ne se contentera pas d’un mandat de quatre ans à la présidence de la Fédération équestre internationale (FEI). Élu fin 2014 à la succession de la princesse Haya bint al-Hussein de Jordanie, le Belge, ancien secrétaire général de l’instance, se représentera donc devant ses électeurs, à savoir les présidents des cent trente-quatre fédérations nationales membres de la FEI, en novembre 2018 lors de la prochaine assemblée générale. Le récemment élu membre du Comité international olympique l’a annoncé lors de la conférence de presse de clôture du Forum des sports de la FEI, ce soir à Lausanne. “Même si nous avons déjà accompli pas mal de travail, il reste encore beaucoup de chantiers à mener à bien, alors oui, je vais me représenter et j’espère l’emporter à nouveau. Pour autant, notre organisation est démocratique et le processus de candidature est ouvert jusqu’au 1er mai”, a commenté le président, dont la réélection ne fait pas l’ombre d’un doute. Lire les News Grand Prix Replay

INGMAR DE VOS CANDIDAT À SA PROPRE SUCCESSION @GrandPrixReplay2018-03-29T13:34:02+02:00

5 bonnes raisons de travailler son cheval en extérieur @Contre-galop.com

Vous avez déjà eu droit aux bonnes raisons de ne pas monter en extérieur. Mais comme dans une histoire il y a toujours deux versions, on a décidé de vous faire un top des bonnes raisons de travailler son cheval en extérieur. Parce que oui oui, il y en a ! Voyez plutôt…  Travailler son cheval en extérieur, ça permet de changer d’air  Qu’on monte en club ou qu’on travaille son cheval chez soi, ça se fait généralement « en intérieur ». Ce qui veut dire ou en carrière ou en manège. Pas très varié comme terrain de jeu ! Sortir en extérieur, ça permet de voir du pays et de s’aérer un peu, histoire de sortir de la routine en quittant le cadre studieux des infrastructures équestres. C’est bon pour le moral des chevaux Celle-là c’est sans doute la meilleure des raisons de travailler son cheval en extérieur ! Ben oui, un cheval c’est comme un enfant : ça s’ennuie vite. Très vite. Varier les exercices est donc primordial pour ne pas saper le moral de Pégase. Et rien de mieux que l’extérieur pour ça ! N’oublions pas que le cheval est, de base, un animal qui vit dehors à l’année. Alors pour son bien-être, pensez à le sortir de la carrière une fois de temps en temps ! Et si votre cheval est plutôt baba cool en temps normal, vous allez être surpris de voir à quel point il peut être énergique (et heureux) quand il bosse dehors ! On peut travailler ses facultés d’adaptation Travailler son cheval en extérieur, c’est accepter de perdre tous ses repères. Tout d’un coup, faire une épaule en dedans au cordeau ou bosser le contre galop, ça devient tout de suite plus compliqué ! Il faut éviter les arbres et les souches, faire gaffe aux trous de lapin, éviter de tourner trop court si Tornado est ferré… Bref, faut s’adapter ! Et c’est pareil pour les chevaux : ils doivent trouver de nouveaux appuis, composer avec un environnement hostile… Pour peu que vous ayez un poney feignasse, ça va lui faire lever les pattes !  Ça fait du bien à tout le monde quoi ! Ça permet de désensibiliser les chevaux  Mise en situation : votre poney est un gros trouillard, qui perd son sang-froid dès qu’un insecte lui vole autour de l’oreille. En carrière, il pète en l’air quand il voit son ombre, et dans le manège il part plein cul si quelqu’un ouvre une porte un peu trop bruyamment. Bref, il est insortable ! Et bien contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est justement à ce type de cheval que le travail en extérieur est le plus bénéfique ! Ben oui, le meilleur moyen de vaincre ses peurs ça reste de les affronter non ? Alors si vous avez un poney froussard, mettez votre air-bag sur le dos et répétez les sorties. Au bout d’un moment vous aurez un poney tout terrain ! On peut faire de jolies photos  Dernier avantage, et pas des moindres. Parce que bon, les [...]

5 bonnes raisons de travailler son cheval en extérieur @Contre-galop.com2018-03-29T13:29:59+02:00

Les déplacements latéraux, la cession à la jambe au pas @IFCE

3 avril 2018 de 11h30 à 12h00 Clôture des inscriptions 24h avant la webconférence Résumé : La cession à la jambe au pas est le premier déplacement latéral du cheval dans son ensemble proposé à l’apprentissage des cavaliers. Par la suite, il sera également le premier déplacement latéral auquel les cavaliers pourront être confrontés lors des reprises de dressage en compétition. A ce titre, son bon apprentissage, sa bonne exécution, et le fait de donner de bons repères en termes de sensations sont autant d’éléments nécessaires à la construction de notre futur cavalier. Cette webconférence a pour but d’analyser les contraintes et objectifs de ce mouvement pour en déduire les pré-requis, les meilleures situations d’apprentissage, les principaux problèmes rencontrés et les perspectives d’évolution. Mardi 03/04 S'inscrire

Les déplacements latéraux, la cession à la jambe au pas @IFCE2018-03-27T16:22:32+02:00
Charger les articles suivants
Go to Top