06/04/2018
   Ligue des champions mondiale

Le premier tour du GCL Miami Beach a débuté avec le redoutable duo des Aces de Monaco, Jerome Guery et Julian Epaillard, qui a rapidement pris la tête de la spectaculaire destination américaine.
Dès le début, la stratégie et la tactique de l’équipe étaient claires, beaucoup d’entre eux ayant aligné leurs attaquants vedettes pour la deuxième étape de la course du championnat. Compte tenu du fait que les équipes se tournent vers les playoffs du GC Prague, chaque décision sera examinée au fur et à mesure que la saison se déroulera. Les fans ont parcouru toute la longueur de l’arène, à quelques minutes de l’océan Atlantique, parfait pour la photo, et ont été traités comme des experts du monde du sport et du saut d’obstacles.

En dépit de la gamme de poids lourds, le parcours d’aujourd’hui a défié le meilleur du sport et après le seul double clair dans la compétition par équipe intense, les As sont dans le siège du samedi GCL Miami Beach, qui promet des sensations, des déversements et drame. Les Vikings scandinaves occupent la deuxième place avec quatre pénalités après les efforts acérés de Leopold van Asten et Christian Ahlmann, les Lions de Prague prenant la troisième place avec six fautes, représentés par Gerco Schröder et Anna Kellnerova, U25. L’équipe de Doha Fursan Qatar (Cheikh Ali Al Thani et Bassem Mohammed) sont également sur six pénalités, mais se situent au quatrième rang en raison de leur temps combiné plus lent.
 » Le plan était d’essayer de faire du dégagement « , a déclaré l’équipe de Guery of the Aces, qui a piloté l’étalon belge Garfield de Tiji des Templiers, âgé de 12 ans.  » La pression était vraiment sur Julien après mon tour, et il a fait un travail incroyable aujourd’hui. Commencer avec un double clair est incroyable, mais nous avons encore un travail à faire samedi . « 

Le Français Epaillard, dont le chrono de 70.54 secondes sur l’étalon Diamond de Semilly Safari D Auge était le plus rapide de tous les pilotes, a ajouté:  » J’ai ressenti une motivation positive de la part de notre premier coureur. Nous avons d’abord essayé de marquer un point et nous avons décidé de nous inquiéter du moment, mais les chevaux ont très bien sauté – et nous essaierons à nouveau de faire le travail samedi . « 

Après les 29 premiers coureurs des 57 partants de la classe de vitesse CSI5 * 1.50m, il n’y avait pas un seul but à l’intérieur du temps. Puis, avec la foule en attente d’un changement de tendance, trois sont revenues en arrière. La première a été accueillie par des acclamations – produit par Leopold van Asten à bord du Chaco-Blue jument VDL Groep Miss Untouchable, 11 ans, rapidement suivi par des rondes clas- siques des représentants des Monaco Aces, Guery et Epaillard, tous deux fait allusion à ce qui allait arriver quand ils ont terminé dans les huit premiers de la classe plus tôt dans la journée.

Les failles étaient réparties uniformément autour du parcours de 13 fentes, avec des clôtures qui semblaient assez simples en marchant sur le parcours – comme le bœuf autonome à la deuxième barrière – en éliminant certains des plus grands noms de la compétition.

Les vainqueurs de l’étape inaugurale 2018 à Mexico, les Celtics de Miami, ont eu un tirage tardif favorable, mais étaient parmi les combinaisons en forme pour rencontrer quelques problèmes sur ce parcours. Michael Duffy et EFS Top Contender ont eu une faute au sol et une fois, alors que la stratégie de son coéquipier Denis Lynch d’une lente avance sur l’étalon Nabab De Reve s’est décollée à la clôture droite neuf, et a ramassé deux fautes de temps pour l’équipe. terminer sur 11 fautes, relégué le favori de la maison à la 11e place.

Alberto Zorzi (Valkenswaard United), Jane Richard Philips (Cannes Stars), Christian Kukuk (Berlin Eagles) et Pieter Devos (St Tropez Pirates), les 73 secondes de la rencontre, ont permis à leurs équipes respectives de s’imposer. Les vainqueurs de l’année dernière ont chacun décroché une pole position. Ben Maher et Nicola Philippaerts se sont affrontés pour la première fois en 6ème position, les deux pilotes ayant très envie de retrouver une place sur le podium samedi.

Mais les As étaient l’équipe à trouver des atouts dans le face-à-face alléchant d’aujourd’hui, avec des pensées qui se tournent maintenant vers quelles combinaisons cheval et cavalier seront alignées pour l’épreuve de force de samedi.

L’Allemand Marcus Ehning a remporté la classe individuellement – la partie maestro de l’équipe de Valkenswaard United, mais ne les représentait pas dans cette catégorie. Ehning a terminé les rues devant ses 56 rivaux, terminant le parcours en 66,42 secondes. Il a couru un tour exceptionnellement doux sur le nippy Cristy, une jument de Zangersheide par Canturo, rasant les lignes et faisant des enjambées sans jamais avoir l’air pressé.

 » Je l’ai roulée deux fois aujourd’hui et elle se sentait très bien en première classe « , a déclaré Ehning, âgé de 12 ans.  » Puis elle s’est sentie incroyable là-dedans et je n’avais pas la pression de l’équipe, donc je pouvais aller chercher la victoire. Elle est naturellement un cheval rapide et facile. Je la connais depuis longtemps et elle est un peu diva, mais je l’aime bien, et aujourd’hui elle m’a facilité la tâche . « 

Vendredi verra deux classes de CSI5 * avant la dernière journée de samedi, où les coureurs seront en compétition pour la victoire GCL Miami Beach et une chance au prestigieux Longines Global Champions Tour de Miami Beach accolade. Pour toutes les informations et le calendrier à venir

veuillez cliquer ici.