Victime d’une fracture d’un antérieur il y a quelques jours et opéré dans la foulée, Forlap n’a finalement pas survécu à sa blessure. Grégory Wathelet et son équipe ont en effet été contraints d’abréger les souffrances du hongre de 12 ans avec qui le cavalier belge entretenait une relation très forte.

L’histoire qui lie Grégory Wathelet à Forlap est aussi belle que triste. Arrivé dans les écuries du Belge l’année de ses 7 ans, ce fils de Querlybet Hero a rapidement su s’y faire une place. « Malgré ton caractère et ton tempérament bien trempé, tu as directement été quelqu’un de spécial pour moi », écrit Grégory Wathelet sur son site. « Que ce soit par tes attitudes qui ont fait que l’on ne peut que s’attacher à toi ou par tes résultats sportifs très précoces avec ta victoire au Championnat de Belgique des 7 ans. »

Ensuite, Forlap a permis à Grégory Wathelet de décrocher un titre de champion de Belgique senior, une victoire dans le Grand prix 5* de La Corogne et de nombreuses performances qui n’ont pas échappé aux acheteurs. « Il n’en fallait pas plus pour que nous ne puissions te garder ! Ce fut pour moi déjà une grande déchirure de te voir partir à l’âge de 9 ans », poursuit Grégory Wathelet en s’adressant à sa monture.

Lire l’article sur L’equimag.